Nous avons baigné dans la culpabilité et la peur des péchés capitaux. (Péché : la souffrance de la condition humaine ; Capital : vient du latin "tête")
C'est ici que demeure notre capital immunitaire.
💫 Les étapes fondamentales de l'évolution de l'Etre Humain 💫
✨ Le KO : la goutte de trop, le chaos 💣🔥 ⚠
✨✨ L'ex-pression du JE :
La "vie-d'ange" des émotions 💦
Période de réveil, de rencontre avec Soi-m'aime, avec l'ego blessé, ses peurs, ses croyances, ses illusions, ses mirages, ses schémas répétitifs...

Ce phénomène prend vie lorsque l'Etre Humain sort de la focalisation de sa pensée sur le point noir au milieu de la feuille blanche.

Tous ces éléments de la vie quotidienne qui nous font sortir de notre "État de paix intérieure", nous permettent de faire l'expérience de l'expansion de la Conscience.

C'est à ces instants précis où l'émotion et la sensation corporelle viennent impulser une énergie d'ouverture et donnent l'opportunité à l'Etre Humain de réaliser son pouvoir créateur.

Allez faire un test (QI, grossesse, diabète, effort, sommeil...), c'est comme faire un check up à la quarantaine pour se rassurer, se déculpabiliser, se pardonner...
"C'est bon je peux continuer à fumer mon paquet, manger ma plaquette de chocolat, passer ma journée derrière mon téléphone et détester ma mère, ma belle mère, ma voisine et son chien... C'est pas moi, c'est toi 😎 C'est pas moi qui l'ai 😅🥳 Nananere 😋"

Si je me sens perdue, en colère, stressée, dépassée, triste, lourde... je peux chercher longtemps à l'extérieur, je trouverais toujours un élément à montrer du doigt pour conforter et justifier mon mal-Être à l'intérieur.

Il prend tous les visages : les autres, la météo, la société, le gouvernement, les parents, les enfants, la maladie... 💫

Je pardonne et remercie l'humain reconnu en Moi, le juge et partie intérieure.

Je pardonne le peureux, le méfiant, l'inquisiteur, le spéculateur.

Je pardonne le porteur de rancœur, le dominateur, l'illusionniste.

Je pardonne le pénible, l'exécrable, l'inattentif, l'idiot.

Je pardonne l'avare, l'hypocrite, le donneur de leçon, le faux.

Je pardonne le manipulateur, le méchant, le mauvais.

Je pardonne au coupable, à l'indigne, au causeur de troubles, à l'irrespectueux.

On fait tous les donneurs de leçons, les bons conseilleurs, les éveilleurs, prêcheurs, initiateurs...

Observons nous de plus près, en profondeur.

Le discernement de nos mises en-JE peut changer le monde.

Dis moi qui tu fréquentes...

Dis-moi qui tu sauves, guéris, soignes... de quoi tu les sauves, guéris ou soignes... Dis-moi qui tu accompagnes, guides, traduits, protèges...

Dis-moi ce qui te dérange, gène, bloque,... Qui tu fuis, qui tu rejettes...

À tous les Âmis en colère ou dans la peur 🙏

La seule soumission à percevoir, intégrer et à réaliser aujourd'hui est celle de l'Être à l'ego.

Il prend des allures de victime (le mouton-pigeon, monsieur tout le monde, le citoyen, le contribuable, l'enfant, l'immigré, l'étranger, l'autre...) ;

de bourreau (les gouvernements, les élites, la pharmacopée, les forces de l'ordre, l'éducation nationale, l'immigré, l'étranger, le pollueur, l'employeur, les parents, les enfants, le conjoint, l'autre...) ;

Gratitude à mon mari pour me permettre ce moment de paix mentale ✨

On se laisse vite submerger par le flot impalpable et invisible de nos pensées créatrices. 💫

Certaines sont si profondément cristallisées qu'elles demandent cet État de silence intérieur pour être mises en lumière, conscientisées et "en faim" transmuttées.

C'est ainsi que nous prenons la pleine responsabilité de notre État d'Âme et de notre pouvoir dans cette réalité incarnée 🙏💝✨💫

Notre Âme nous met à l'épreuve pour en faire les preuves

Dans mon élan de "Ré-évolution", j'ai omis d'intégrer certains points de vue.

Les salariés, les commerçants, les artisans, les professions libérales, les collectivités, les fonctionnaires, les forces de l’ordre, les élus, les politiques, les États, les... Êtres Humains ont peur de se faire attaquer en justice, qu'on s'en prenne à leur image, honneur, famille, travail, confort, santé aussi minime soit-il.

Nous avons créé un code civil et un code pénal pour se protéger les uns des autres (se défendre, attaquer, contre-attaquer...).

Je me rappelle dans la banque, on faisait signer des contrats sur contrats, des ordres et des ordres confirmés en double, en triple et en quadruple...(contrôlés par 6 paires d'yeux si la hiérarchie t'avait dans le viseur😉) pour s'assurer que le clients aient bien lu et approuvé les conditions générales et particulières de vente.

J'ai discuté avec un sage-homme, un homme "médecine", un chaman.

Il me dit au fil de notre conversation, qu'il a reçu la vision de mes lèvres sur son sexe.

À cet instant, deux énergies se rencontrent en duel en moi.

L'une en premier lieu, se défend du caractère obscène de la situation avec la visualisation d'un tel acte, en plus avec un inconnu... Non mais quel...

L'autre se sent "honorée", prise d'une énergie de feu sacré traversant mon corps, remerciant l'authenticité de cet homme.

La première revenant à l'assaut me rappelant à mon bon souvenir de réputation d'adolescente trop exaltée.

Et la seconde faisant

L'art de vivre est la matérialisation de l'amour sur Terre.

Son expression est multidimensionnelle 💫

Toutes les perceptions individuelles se réunissent et s'harmonisent en son mouvement.

Chaque âme incarne l'écho de sa vibration artistique tôt ou tard.

Celle qui se re-connecte à ce lie-1 universel détient la clé de sa liberté d'Etre Vivant 💫

Vibre mon Âmi(e) 🙏💝✨

Chante, danse, peins, joue, écris les pages de ta vie au

Il existe un pas-sage "élément-Terre" en Soi :

De la dualité à l'unité
Du conflit à l'harmonie
De l'inconfort à l'accueil du moment présent
De la réaction à l'action juste
De l'attente à la résilience
De la lutte à la réconciliation de la tête et du cœur
De la croyance à la foi
Du contrôle à l'art de vivre
De la quête extérieure à la complétude intérieure
De la distorsion à la maîtrise de l'Etre Vivant
De la peur à l'amour

Bienvenue au-delà du JE en Soi

J’apprends aujourd’hui l’infarctus du mari d’une amie. 38 ans, 2 enfants.

Il travaille dans les forces de l’ordre, un métier qui demande rigueur, force, ténacité, courage, et surtout pas de vulnérabilité ou de compassion, qui pourrait être assimilée à une marque de faiblesse.

Il avait pourtant eu des avertissements avec une dépression, un burn out, l'expérience de ses ancêtres…

Il se cachait derrière sa fumée de cigarette pour ne pas voir sa vulnérabilité et se remplissait de nourriture grasse pour étouffer ses maux de cœur.

Parce qu’il faut tenir le coup, il y a des crédits à payer, des enfants à nourrir et des ptits plaisirs à acheter. Au pire, y a l'assurance vie ou la garantie obsèques hein ?

Voilà le monde dans lequel on vit.

C’est un homme doté d’une puissante sensibilité avec de multiples talents éteints pour enrichir un système de croyance de peur de manquer. Comme beaucoup d’hommes et de femmes aujourd’hui qui sous des "faux-airs  d’obligations normées s’insufflent une vie masquée.

Le COVID aujourd’hui est juste Présent (cadeau) pour remplacer nos maladies (mal-à-dit) cardiaques, respiratoires, digestives, les cancers, les AVC… parce que ce monde, ce mode de fonctionnement, de vie, de croyances… que nous avons créé est asphyxié pour notre plus grand bien.