J’apprends aujourd’hui l’infarctus du mari d’une amie. 38 ans, 2 enfants.

Il travaille dans les forces de l’ordre, un métier qui demande rigueur, force, ténacité, courage, et surtout pas de vulnérabilité ou de compassion, qui pourrait être assimilée à une marque de faiblesse.

Il avait pourtant eu des avertissements avec une dépression, un burn out, l'expérience de ses ancêtres…

Il se cachait derrière sa fumée de cigarette pour ne pas voir sa vulnérabilité et se remplissait de nourriture grasse pour étouffer ses maux de cœur.

Parce qu’il faut tenir le coup, il y a des crédits à payer, des enfants à nourrir et des ptits plaisirs à acheter. Au pire, y a l'assurance vie ou la garantie obsèques hein ?

Voilà le monde dans lequel on vit.

C’est un homme doté d’une puissante sensibilité avec de multiples talents éteints pour enrichir un système de croyance de peur de manquer. Comme beaucoup d’hommes et de femmes aujourd’hui qui sous des "faux-airs  d’obligations normées s’insufflent une vie masquée.

Le COVID aujourd’hui est juste Présent (cadeau) pour remplacer nos maladies (mal-à-dit) cardiaques, respiratoires, digestives, les cancers, les AVC… parce que ce monde, ce mode de fonctionnement, de vie, de croyances… que nous avons créé est asphyxié pour notre plus grand bien.

Il faut tout cela pour que chacun de nous se rende compte (faire et régler ses comptes, remettre ses comptes à zéro, karmas (dettes) et autres mémoires ou empreintes (emprunts) transgénérationnelles), que chacun prenne conscience de ce que nous avons la possibilité de changer au cœur de Soi.

La vie n’est pas de s’imposer un métro-boulot-dodo-conso-réseaux sociaux-séries à gogo… pour survivre jusqu’à la retraite. Nous ne sommes pas des robots, pas des machines.

La retraite, le week-end, les congés, les RTT ne sont pas des buts. Le but est de vivre au Présent.

On n’a pas besoin de carottes pour vivre heureux, on a tout au-delà de ce JE(U) de société infernal.

Le plus dure est d’en sortir. Le premier pas consiste à quitter l’ancien, lâcher ces fardeaux (phares-d’eaux) couche après couche, portés par des générations et des générations de croyances implantées dans nos esprits.

Notre ego ne veut pas perdre ce pouvoir, parce qu’il a des mémoires historiques ancrées de peur : du rejet, d’abandon, de trahison, d’humiliation, de manquer, de l’inconnu, de mourir...

Mais l’âme sait ce qui est bon pour nous.

Écoutons nos cœurs !

N’attendons pas les gros maux.

Merci à cet homme et à sa famille de me rappeler que j’ai fait le meilleur choix pour moi. Que même si par-Foi j’ai peur parce que mes revenus ont diminué de moitié, qu’on ne part plus en vacances, qu’on invite plus les copains tous les week-ends pour se saouler et se noyer, pour mieux s'anesthésier vis à vis de notre sensibilité, pour ne pas s'écouter pleurer… j’arrive au bout du tunnel aujourd’hui. KO après KO.

On a assez pour vivre heureux, on vit au paradis sur Terre et on a dit "À-Dieu" aux addictions et dépendances (il reste le smartphone, personne n'est parfait 😅)

Je comprends que je ne suis pas là pour vivre ça, on n’est pas juste là pour ça.

Quand je suis sortie de mon burnout, je pensais vraiment n’être bonne à rien. Je me sous-estimais tellement.

J’ai mis des mois et des années à enlever les couches de mal-être que je m’étais moi-même affectées par méconnaissance.

Car au-delà du "statut", du « métier », des « hobbies », des attachements à la "famille" et aux "amis", qu’est-ce que j’aimais de la vie ?

Est-ce que j’avais véritablement conscience du sens profond du verbe « aimer » ?

« Aime-toi et le ciel t’aidera ».

Toutes ces paroles ont été malmenées, incomprises et manipulées pour servir nos egos, alors que le sens de ces dernières est tellement plus profond, pur et essence-ciel à nos pas-sages sur Terre.

Tout étant juste pour que l’Être Humain intègre cette nouvelle dimension de lui-même. Il y a des « mal-à-dit », des vies-rus (petits ruisseaux de vies) et des vies rudes aussi.

De nombreux philosophes, scientifiques, artistes, des sages, des peuples ancestraux nous donnent la Voie-x du pas-sage de la peur à l’amour.

À nous de transformer l'essai 🙏

Connais-toi toi-même et tu connaitras l’univers et les dieux. Socrate

Au fil des années d’introspection, j’apprends à traduire tous les signes que la vie me porte.

Les alertes, les rues étroites, les ralentissements ou les encouragements… Par-Foi, je me dis « non, mais quand même, c’est bon j’y vais » et je me prends un mur.

Aujourd’hui, j’attends pas de toucher le fond pour intégrer les mets-sages.

Ces signes sont multiples.

Il y a les émotions qui passent souvent en force chez les hyper-sensibles, les ressentis corporels quand on veut bien les écouter (maux de tête, torticolis, aigreurs d’estomac, mal de dos, tensions à la cheville, frissons, froid alors qu’il fait chaud… et tant d’autres que le dictionnaire de Jacques Martel traduit de manière efficace et responsable) ainsi que des ressentis et des sensations subtiles qui si on s’autorise, deviennent de plus en plus visibles et se matérialisent dans notre réalité.

La vie peut devenir un long fleuve tranquille si on choisit de s’écouter. Seules nos croyances et nos peurs nous feront résister et souffrir au flot de la vie.

Oser, s’autoriser, arpenter la voie-x de l’amour de soi est notre seul « laissé-Passé » pour apprécier la joie de vivre en paix ici-bas.

C’est ce que j’ai choisi de créer. Changer le monde de l’intérieur 💫

Je passe de l’assurance, à la vie elle-« m’aime ».

Des jeux dangereux aux JE(UX) d'anges heureux.

Je passe de l’attaque-défense, à l’accueil de ce qui EST.

Je passe d’une vie subi, à une vie appréciée.

Je passe du manque, à la complétude.

Je passe de la quête de pouvoir, à l'amour de ce "Soi-nié".

Je passe du rendement, à la qualité.

Tout cela, à mon rythme, du mieux que je peux, décomplexée et libre d’Être par-FOI Up et par-FOI down 💫

Pour vous inspirer :

✨ Mes livres en-Terre de JE : parce que les mots ont une vibration, mes écrits ont le pouvoir de changer votre perception de la vie.

✨ Mes JE(UX) d’introspection Terre de JE :

-  à travers la traduction de vos mots, vous identifiez la source de vos maux et enclenchez un travail de nettoyage automatique.

-  à travers la traduction de vos Nombres (date de naissance et état civil), vous intégrez pleinement votre JE singulier, vos expériences de vie passées et votre responsabilité à venir pour fluidifier votre voie-x et vos rapport aux autres.

✨ Le parcours ADM (Association Les 12 MOI) va bientôt s’ouvrir. Chacun pourra expérimenter à volonté, trouver son écho vibratoire que ce soit après avoir pris un KO, après un choc de la vie ou tout simplement par en-vie de se découvrir au-delà du JE(U) de société.

Vous ne pourrez pas dire que je ne vous avais pas prévenu 😉

Faites vos libres JE responsables, autonomes et conscients de l’en-JE(U) ✨

Diane Carrière - Écrivain - Guide en Terre de JE