Je vous raconte l'histoire en audio sur ma chaîne Youtube avec les images du livre : https://youtu.be/0fIpBwUIojY. 

 

LE JARDIN DE LIN

« Celle qui se racontait des histoires »

Co-auteures : Louise et Diane CARRIERE (Car-Hier...)

 

A plusieurs reprises, Louise, ma fille de 5 ans, m’encourage vivement à conserver ses dessins et les placer dans l’ordre de leur création pour « faire le travail ».

Depuis sa plus tendre enfance, elle se révolte pour sauver la Terre des Lions. Elle parle de guerre alors que jamais son père et moi ainsi que son entourage, n’avons émis une telle croyance à la maison.

J’ai toujours su au fond de moi qu’au-delà du dessin animé, une autre graine avait germé dans son esprit. Une maman sait.

Voici son histoire qui nous invite à changer notre perception de l’Histoire de l’Humanité.

Ses mots d’enfant :

1- Il était une fois une maison, des arbres et un arbre bizarre

2- Un arc-en-ciel

3- Les 2 cygnes les plus courageux du monde entier

4- Une maison avec une fleur qui n’avait rien d’autre

5- La maison avait déménagé

6- Un terrible méchant venait envahir la planète pour la détruire

7- Un pirate à tout cassé tellement il n’aimait rien du tout

8- Un combat en duel entre un monstre et un hibou

9- Après vient le soleil et l’arc-en-ciel et juste la nature

10- L’amour est revenu

11- L’Héroïne fut le virus

12- Reste une maison dans la montagne et une ville entière morte

13- Une chauve-souris venue d’un soleil bizarre au-dessus de la maison à côté d’un faux garage

14- Ca y est maman tu peux rentrer à la maison

15- Qu’est-ce qu’on plante dans ton jardin maman ?

16- A présent tu peux sortir planter des graines !

 

Ma traduction à l’Etat d’âme conscient :

La maison représente l’Être Humain (1)

Les arbres dans le jardin représentent la connaissance – les croyances

L’arbre bizarre correspond au non-manifesté, l’invisible, l’irréel du point de vue de l’Être Humain.

L’arc-en-ciel (2) correspond aux « nouveaux enfants » venus s’incarner sur la planète pour reconnecter l’Être Humain à l’âme, ré-éveiller l’Humanité à la Conscience de l’Esprit, et la Connaissance de la Source, Création de toute forme de vie.

Les 2 cygnes (3) les plus courageux correspondent aux « flammes jumelles » qui sont initialement divisées (pour mieux régner) dans la croyance de la matrice Terre. C’est le symbole de la dualité (Homme-Femme ; Bien-Mal ; Yin-Yang…). L’objectif pour l’âme est de réunir ses 2 flammes en Conscience d’Esprit à l’intérieur d’elle-même et de l’incarner (l’Être – la Trinité) pour réaliser sa mission sur la planète Terre (transmettre les clés de la Création).

A l’incarnation, l’âme entre dans le processus de densification de la matière. Quand elle intègre le corps physique, elle réalise les limites de l’Etat de Conscience Collectif ancré autour de la matière. A force de contraintes environnementales, elle finit par croire ce qu’on lui dit pour argent comptant et oublie sa mission originelle (4).

L’âme s’éteint dans une maison vide (5) : l’être humain au métro-boulot-dodo-conso-réseaux sociaux-médico… 

Jusqu’au jour où l’expérimentation de l’Etat d’âme atteint son paroxysme, lorsque certaines d’entre-elles utilisent le pouvoir de la Conscience à des fins personnelles (6 - le terrible méchant). Elles ont créé par la puissance de « l’en-saigne-ment » des mutations génétiques dans la Conscience Humaine afin de maintenir et entretenir la division. C’est la définition de la corruption.

Sauf que le piège se referme sur lui-même avec ce pirate (7) qui ne voit que d’un œil et qui entre en dualité frontale extrême. Cet Etat s’apparente à la théorie du complot.

S’en suit un duel entre 2 forces (8). L’une (le hibou) choisit de voir dans la nuit et d’observer la « réalité » sous un autre angle laissant l’autre force (le monstre) tirer dans le vide pour s’éteindre d’elle-même.

La suite est claire (9), l’amour est revenu (10) sous une autre forme en reliance avec la nature et la vie au sens large. Le virus devient l’héroïne de l’histoire. (11)

TOUT n’est cependant pas jouer, car la dualité existe toujours tant que l’unité n’est pas réalisée au cœur de soi-m’aime, à l’en-droit où demeure le véritable sens de l’amour.

La reconstruction intégrale de la vie sur la planète Terre (12) passe par l’Être lui-m’aime. Certaines croyances tenteront de rejouer le jeu du sauveur extérieur (13). Mais il s’agit ici d’une phase d’introspection indivi-duelle en relie-ance Unité à son âme (14). L’Être intègre la Connaissance et l’obéissance totale aux lois de l’Uni-vers. Il re-nait à son âme, à la Voie-x du Par-Don d’Humanité. (15)

A Présent, il est en-faim en capacité d’offrir les graines de Conscience de l’UN et faire germer les fleurs d’amour véritable au cœur du jardin d’Eden où TOUT est possible pour le be-1 com-1. (16)

 

JE Suis le Créateur.

 

J’ai découvert que nous sommes l’univers et les dieux incarnés. Il existe des Races galactiques (dont la Race Féline et les Kristos entre autres) et des familles d’âmes singulières pour structurer la Conscience du mental humain en multidimension. Celui-ci a un pouvoir de projection inimaginable et de création de la réalité infinie. Cette véritable imprimante 3D a l’opportunité d’évoluer au-delà. Ce que nous croyons au-dedans, se matérialise au-dehors.

Notre mission n’est cependant pas de s’autodétruire mais de réaliser l’immortalité en harmonie avec le TOUT (manifesté et non manifesté) que nous sommes au-delà de la forme-pensée… Il y a la vie !

Alors l’Âmi-e et si on réécrivait l’Histoire de l’intérieur ?

Perso le Big-bang c’est pas mon objectif de réalisation… On n’est pas là pour enfiler des perles. Chacun en ligne de mire.

J’invite « d’ailleurs » chaque-1 à jouer à l’école buissonnière en expérimentant ce pas-sage auto-nome, ce pas de recul pour intégrer l’immensité des possibles de qui nous sommes pour créer une toute autre réalité.

Tous les outils sont à notre disposition pour traduire le langage de l’UN (langues mortes, langues des oiseaux,…) et trouver le bon sens codé Echo-Logique à la Science, la Reli-Gion et l’Eco-Nomie.

C’est juste une question de système Immuni-Terre.

Choisissons-nous d’incarner des « nourrissons » qui, dénués d’ancrage à la Terre, ne peuvent réaliser leur mission d’âme sur Gaïa ? Game Over, même joueur joue en-Corps (réincarnation).

Ou choisissons-nous de rentrer à la maison (reconnexion à l’âme), d’incarner la Voie-x de l’Être à l’Hé-Ki-libre, permettant ainsi à notre ADN Humain de réencoder sa mémoire origine-aile ?

Changement d’air en perspective. Bienvenue dans l’Ere du Verseau du jarre-d’1 de l’1. Ça coule de Source !

Faites vos JE responsables autonomes et conscients de l’en-JE collectif.  

 

Ce livre est ouvert à toute proposition d'édition - Droits d'auteurs exclusifs Diane et Louise Carrière.