S'abandonner encore et en-Corps, rendre les armes, lâcher les larmes 💫

Là où le mental est vain et n'a plus de prise, en fin.

Genoux à terre devant la vie qui coule de source à l'infini.

Lâcher l'histoire, lâcher les mots, tout lâcher jusqu'au trou noir, cet inconnu libérateur, celui qui sait mieux que moi la raison du pourquoi.

Ouvrir les yeux, ouvrir le cœur, s'ouvrir à Soi, vraiment, sans peur, sans faux semblant, repère d'histoire ou mots dérisoires.

Le vide, le néant, l'absence de tout ce que je crois, être, attendre, chercher ou reconnaître.

Ainsi soit-IL, ainsi sois JE ✨

Ce jeu d'âme que je ne sais pas en Corps, qui me connaît pour-temps par cœur.

Je rends l'âme hors, lasse de cœur desséché pour ouvrir mon Être à la Voie-x lactée, ma Mère aimante dépersonnifiée.

Je m'ouvre au Voie-âge multidimensionnel en présence intégrale, avec un seul et unique pilote aux commandes des vaisseaux sanguins.

Et c'est pas moi, ni toi d'ailleurs...

Alors viens, alignons nous à l'unisson 🙏 récupérons notre héritage, pas le leurre, celui du cœur en part-âge 💝

Rentre à la maison mon enfant, n'ais pas peur.

Ensemble nous sommes 1, un Nombre entier en Corps uni-ver-sel, celui qui sait la suite de l'histoire à créer, à ancrer, une histoire dépassée par celle restante à recycler.

Je t'aime, je m'aime, je nous aime reliés et unifiés.

Sang toi chair Âmie, je ne peux réaliser ce LA accordé, jouons le JE en harmonie pour enfin embrasser la vie, l'âme our, l'âme hors et l'âme à tiers à l'inconditionnel Présent 💫

Tiens, prends ma main, à deux nous nous ouvrons à demain 🙏💝✨💫🌈

L'Etre à mon enfant intérieur encré en pas-sage au cœur de l'Unité ⚓