Mon Parcours de JE : Le jour où j’ai entendu mon appel à jouer mon JE et devenir mon propre maître du JE.

« Toi, la femme perfectionniste, efficace, à qui rien ne fait peur, la Wowan power, toujours prête à relever des challenges, pour qui la vie est une succession d’objectifs dont l’atteinte est ton leitmotiv. Toi qui gère tout à 300%, capable de te dépasser en toutes circonstances, de donner le meilleur de toi-même. Celle qui se relève toujours, chaque expérience te rend plus forte, portée par ta soif de reconnaissance et de réalisation personnelle.


Toi qui vis à 300 à l’heure ! Oui toi ! Qui manque de temps pour toi, parce que le boulot, les enfants, le mari, la maison, la famille, les parents, les amis…. Bouhhhh !!! Heureusement que tu t’imposes des journées de récup’ pour aller faire du shopping, t’offrir un massage ou retrouver ta copine à refaire le monde autour d’un café. Et peut-être même qu’avec un peu de chance t’as un super mari qui te permets de prendre du temps pour toi pour faire du sport un soir par semaine et surtout qui participe aux tâches du quotidien.
Et le week-end surtout t’enfiles ton costume de la mère parfaite, tes enfants doivent faire du sport, de la musique, manger 4 fruits et légumes par jour, faire la sieste pour que tu puisses la faire aussi, être polis et bien élevés surtout en société… sinon tu culpabilises… Rolalala sacrée culpabilité.
T’as tout testé, les plantes, le yoga, le coloriage de mandalas, les bouquins enfin quand tu peux et surtout quand tu les finis…
Et surtout tu penses déjà à tes prochaines vacances que tu attends avec impatience pour souffler et faire TOUT ce que tu n’as pas le temps de faire habituellement. Le top c’est quand tu programmes et organises ton futur voyage hummmm c’est là où tu te rappelles pourquoi tu bosses dur !
Oui éternelle insatisfaite dans ta vie parfaite.
Je n’ose même pas parler de ton intimité… heureusement que tu as tes rendez-vous programmés chez l’esthéticienne et le coiffeur tous les mois pour te rappeler de prendre soin de toi. Ton mari ? Pfiouuuu le pauvre… c’est pas de sa faute… et tu culpabilises…
T’as testé toutes sortes de thérapeutes à l’effet Doliprane mais rien n’y fait… tu cherches à te débarrasser de toutes tes imperfections qui dérangent.
Mère courage, Femme parfaite…
OHHHHHHH STOOOOOOOOP !
Pose ta journée et viens te tester en Terre de Je. Non pas de Mais ! Tu verras le monde ne va pas s’arrêter de tourner parce que tu prends vraiment du temps pour toi, à t’essayer, te découvrir Toi… Toi qui te cherches quand tu arpentes les couloirs des salons du bien-être en quête de réponses.
Allez mets en stand-by ! Ton planning bien ficelé, tes bonnes volontés nutritives, ta pression pour ta logique éco-responsable zéro déchet et les articles sur la parentalité positive, ton abonnement à la salle de sport où tu ne vas plus depuis des semaines pour ce dont tu te rappelles…
Lâche tout et viens être simplement Toi Libre, intuitive et spontanée ! Oui je t’assure c’est Toi ! Tu n’en reviendras pas toi-même ! Lève le masque, enlève les manteaux… Délivre-toi de ce que tu crois que tu sais, que tu es, que tu fais…
A Terre de JE, il n’y a pas de cours magistral, de recette magique, de mentor ou de gourou. Personne à admirer ou à détester. Tu es ta seule prison et ta propre liberté incarnée. Je ne t’apprends rien que tu ne saches déjà. Tu es ton propre maître du JE, en mesure de faire un arrêt sur image de ta vie. Je te souhaite la plus riche des aventures, celle de l’apprenti-sage infini de toi-même.
Tu as le choix de pratiquer tes expérimentations libres et spontanées, seules ou en groupe, mais aussi de participer à des journées spéciales avec tes enfants, ta personne de cœur, ou ton ami(e). Tu as également l’occasion de t’initier et d’apprendre des méthodes et des outils en ateliers guidés. Tu peux même troquer ton savoir avec d’autres. Tout est possible en Terre de Je.
Viens te rencontrer et découvrir les Univers de Je qui te sont proposés, à travers les arts, la matière et sa transformation, le corps (oui Ton corps !), l’autre et ses mots-maux, le langage,… tu vas enfin pouvoir enfiler ta blouse d’apprentis-sage au-delà des possibles. En Terre de Je, tu peux dépasser de ta feuille quand tu dessines, tu peux peindre avec les mains et les pieds, tu peux danser à contre temps sans chorégraphie imposée, tu peux t’essayer à un instrument sans avoir fait du solfège, tu peux aussi juste observer ta respiration et écouter le flux de tes pensées, tu peux commencer un livre et ne pas le finir… tu n’as personne à qui plaire, juste à Etre.
Je ne te vends pas du rêve ! Viens Te re-trouver ! Et bienvenue en Terre de JE ! »

C’est ce jour-là que j’ai compris que j’étais libre et responsable.