J'ai reçu un message cette nuit si cela vous fait écho : "Ne t'identifie pas".

Je faisais un rêve improbable de la mer agitée qui rabattait sur la plage des milliers de porcelets qui une fois arrivés, se transformaient en homme. L'orage grondait, la mer se déchaînait. Cela créait un état de panique générale. Certains porcelets arrivaient morts sur la rive et les Hommes s'entretuaient de peur. J'ai serré une jeune femme par la main et lui ai dit ces mots.

J'ai fait un soin dernièrement de desidentification des mémoires de femmes blessées cristallisées dans mon esprit, transmis par l'inconscient collectif de l'Histoire de l'Humanité et par l'expérience du féminin à travers chaque être humain, tous porteurs de cette polarité.

Inutile de vous dire que cela remue énormément. Car inconsciemment nous portons tous ces cristaux non identifiés, de ce passé collectif qui demande à être Soi-nié au Présent. Guérir apaiser et se desidentifier de ce féminin empoisonné, permet de libérer la puissance protectrice du masculin en nous.

Inutile de vous dire que l'heure est à l'équi-libre, à l'harmonie, à la Ré-Uni-On de nos polarités intérieures, que nous refletons parfaitement dans nos rapports sociaux et pire encore au travers de la réaction de la Terre Mère. Nous avons tous ce pouvoir créateur féminin 💫

Avez-vous ressenti l'interconnexion de vos émotions, à la météo, aux réactions et événements constatés sur la planète?

Ce n'est pas l'extérieur qui est responsable de notre état émotionnel indivi-duel mais bien notre inconscient collectif de ce féminin blessé, qu'il est "temps" d'abandonner et d'enterrer en-Terre de JE, pour libérer notre masculin sacré, et rétablir ainsi notre connexion au Père-Ciel, permettant de recouvrer la conscience de notre pouvoir créateur à la Terre-Mère.

Comme le colibri je nous invite chacun (porteur du gène féminin et de sa cristallisation de mémoires également retransmise par le spermatozoïde...) et chacune (on a un Sacré boulot) ✨

Donc ne nous identifions pas à l'Histoire, à un quelconque passé, à l'actualité de l'humanité si nous choisissons la paix.

Bien à vous ✨